DJ mix de Jay Ramier Dans le cadre de l'exposition « Ubuntu, un rêve lucide »

06
janvier 2022
19:00
Visite au Palais de Tokyo

Accès sur présentation de votre carte de membre à jour

Places limitées

Pass sanitaire et port du masque obligatoires

PRÉSENTATION

Parmi les nombreuses propositions d'événements entourant la saison "Six Continents, ou plus" au Palais de Tokyo, nous proposons aux Amis de ce retrouver pour cet événement le jeudi 6 janvier de 19h à 21h.

Dans le cadre des expositions « Ubuntu, un rêve lucide » et «Keep the fire burning (Gadé, Difé, Limé) », la Library of Things We Forgot to Remember invite l’artiste Jay Ramier à activer les platines pour mixer les vinyles exposés avec les musiques aux rythmes créolisés des années 1980, sources d’inspiration de son exposition «Keep the fire burning (Gadé, Difé, Limé)».

Artiste considéré comme étant l’un des pionniers du hip-hop hexagonal, un mouvement créolisé et postcolonial, Jay Ramier observe l’intersection des diasporas noires à travers la musique envisagée comme un « vecteur privilégié en termes de spiritualité, mais aussi de discours social, philosophique et politique ». La génération de Jay Ramier est celle du Kompa, du soukouss, du Gwo Ka mais aussi du moonwalk, des prémices du hip-hop et du graffiti, de l’apogée des radios libres comme Radio Nova, des nuits jazz rock du Bataclan et de « Chez Roger boite Funk », des jams sessions de Dee Nasty, du centre Paco Rabanne et des scratchs de GrandMixer D.ST sur le morceau « Rock It » du jazzman Herbie Hancock.

The Library of Things We Forgot to Remember, présenté pour la première fois en France, est un projet de l’artiste Kudzanai Chiurai. L’ample collection d’archives principalement sonore exposée dans cette bibliothèque constitue la bande-son des luttes pour les droits civiques et des mouvements de libération dans le sud global. Cet espace d’hospitalité, considéré comme une zone libérée, accueille régulièrement des DJ-sets et une série de sessions qui croisent la parole, la poésie, la performance et la musique mettant l’accent sur des pratiques et des imaginaires en résistance.

 

L'exposition de Jay Ramier "Keep the fire burning (gadé difé limé)", commissariat de Hugo Vitrani, est visible au Palais de Tokyo jusqu'au 13 mars 2022.

Crédit : Jay Ramier, Palais de Tokyo

06
janvier 2022
19:00
Visite au Palais de Tokyo
Palais de Tokyo

13 Avenue du Président Wilson

75016 Paris

Accès sur présentation de votre carte de membre à jour

Places limitées

Pass sanitaire et port du masque obligatoires